Jeunesse

 URGENCE DE CREATION D’ECOLES

3ème arrondissement, 6000 logements, aucune école supplémentaire!

L’inquiétude gagne les habitants du 3ème arrondissement : la pénurie d’écoles publiques menace de devenir ingérable dès la rentrée 2017 et les suivantes.

En mars 2016, la mairie de secteur avait alerté la déléguée à l’urbanisme de la mairie centrale, Mme Caradec,  sur « la saturation actuelle des équipements scolaires du primaire et de la maternelle ». Elle rappelait, à l’aide du schéma ci- dessous, que la production de logements récents atteindrait bientôt un total de 6000 alors que la programmation scolaire à court terme ne faisait apparaitre que deux classes supplémentaires à l’école Bugeaud et une reconstruction de l’école Ruffi sans classe supplémentaire.

Les problèmes de surpopulation génèrent des conditions d’apprentissage très détériorées dans un quartier classé prioritaire par la Politique de la Ville, qui cumule déjà de grandes difficultés de pauvreté, emploi, santé, sécurité, manque de crèches, d’espaces sportifs, d’équipements publics…

Outre l’état des écoles existantes laissées à l’abandon, avec des bâtiments dégradés,  les enfants doivent également subir la transformation de salles d’activités en classes supplémentaires, jusqu’à quatre services de cantine, des cours de récréation trop petites…etc.

Concernant les projets de construction d’écoles à moyen et long terme, les informations restent  incomplètes:

– Le groupe scolaire « Marceau » de 22 classes annoncé dans le projet « Quartiers libres/St Charles » (dans les anciennes casernes) ne verrait pas le jour avant 2021 et est normalement prévu pour remplacer les préfabriqués existants (actuellement 21 classes: Bugeaud,10 et Massena, 11).

– Une école privée est prévue au métro National où seront livrés prochainement au moins 3000 logements, mais pas d’école publique. A Marseille, la ville soutient très fortement l’école Privée , une telle situation est une atteinte à l’école laïque.

– Pas d’école prévue non plus pour les nouveaux habitants des logements de Plombières (300 logements), celles de la butte St Mauront étant déjà saturées.

– A plus courte échéance, deux classes supplémentaires seraient toutefois prévues  à la nouvelle école primaire Bugeaud (préfabriqués), mais toujours en préfabriqué et au détriment d’autres salles d’activités. Cette école a ouvert dans l’urgence à la rentrée scolaire 2015 avec 5 classes, 2 classes supplémentaires ont été ouvertes deux semaines après, 3 nouvelles classes ont été ouvertes à la rentrée 2016 et 5 de plus pour la rentrée 2017. Cette école est donc passée de 5 à 15 classes en 2 ans !

Des espaces existent pour créer de nouvelles classes ou de nouveaux groupes scolaires, comme le bâtiment de l’ancien transformateur EDF de l’école maternelle Jobin Cadenat (rue Jobin et boulevard Leccia)  qui n’est que très partiellement utilisé, mais la volonté politique n’y est pas.

Les situations familiales difficiles à gérer au quotidien (avec des fratries séparées par exemple) touchent des populations déjà précaires, souvent monoparentales, surtout féminines et isolées. Elles génèrent un fort taux d’absentéisme, voire un abandon total de l’école pour certains enfants lors d’affectations dans le 14e et le 15e, par exemple . Ces dramatiques effets humains sont  inacceptables et touchent déjà environ 300 enfants!
Le collectif « écoles publiques du 3ème » a également eu connaissance de quelques familles désemparées, dont les enfants sont complètement déscolarisés faute de place dans les écoles de l’arrondissement! Une dérive qui va très certainement s’étendre dès les prochaines rentrées scolaires.

D’autre part, et pour ceux qui en ont les moyens,  les conséquences de cette pénurie font que les nouveaux parents du 3ème quittent le quartier dès qu’il le peuvent, et les jeunes couples avec enfants ne s’y installent pas faute d’écoles. De même les écoles privées très demandées sont également saturées. C’est donc tout l’avenir du secteur qui se joue à travers ces (non) choix politiques incompréhensibles pour ses habitants!

Fort de ces constatations, en juin 2016, s’est créé un collectif composé de parents, professeurs des écoles, directeurs, militants, employés municipaux, etc. Ce « Collectif écoles publiques du 3ème » est bien décidé à dénoncer l’urgence de cette situation et à lutter pour la création rapide de nouveaux groupes scolaires. Diverses réunions ont déjà eu lieu et différentes actions sont menées avant et pour la rentrée 2018 qui promet d’être explosive. En effet, la plupart des logements en construction seront alors occupées par des familles en manque d’école et les dédoublements des classes de CP et CE1 accentuent encore le manque d’espace.

Pour contacter le collectif ou apporter un témoignage, vous pouvez contacter le collectif soit par mail à ecolespubliquesdu3@gmail.com , soit sur la page Facebook « Collectif Ecoles publiques du 3ème« .

Ce document émane de la mairie et après vérifications, il s’avère que les deux écoles annoncées (étoiles vertes sur le plan) sont en fait: 1. une rénovation, 2. un rajout de deux classes en préfabriqués. Sachant qu’actuellement, environ 300 enfants du 3ème sont déjà scolarisés hors secteur, on comprend mieux l’urgence de la situation!

« L’image des écoles de notre arrondissement est le miroir de ce lac où les habitants se noient dans les profondeurs de la précarité. Les moyens sont très faibles ,faute à la crise mais pas que.
La création d’un autre établissement devient cruciale dès aujourd’hui.
De multiples constructions fleurissent sans que le pouvoir public accompagne cet afflux immobilier.
Le collectif « brouettes et compagnie » résume bien la difficulté à obtenir une bibliothèque où les enfants pourraient travailler dans des conditions convenables et paisibles.
Dans le quartier de « plus belle la vie », l’école Cadenat est surpeuplée de tous cotés.
Des récréations différées en raison d’un trop grand nombre d’élèves quatre services de cantine dont le dernier débute entre 13h30 et 13h45.
Nous ,habitants et électeurs de la belle de mai voulons vivre ici et être éduqués dans les écoles de la république dont nous dépendons et que nous finançons et ne pas être obligé d’envoyer nos charmants bambins dans le privée où les subventions sont attribuées pour pérenniser cette situation. » (Christophe, papa)

CREATION DE PLACES EN CRECHES

Il est urgent de mettre en place une politique de la petite enfance pour notre arrondissement. La Cour des Comptes a relevé que le troisième est l’arrondissement le moins bien pourvu en place d’accueil des jeunes enfants : « l’importance des écarts est grande : plus de 40 points d’écart séparent l’arrondissement le mieux pourvu en places d’accueil formel (8èmè avec 1056 places soit 54,33% de capacité d’accueil) de l’arrondissement le moins bien pourvu (3èmè avec 356 places, soit 13,80% de capacité d’accueil!). »

L’offre de places doit donc être une priorité pour la municipalité qui ne peut se reposer sur l’offre individuelle de nourrices ou d’associations de parents.
Créer des crèches communales est une condition indispensable à l’installation de jeunes actifs dans notre arrondissement.
L’objectif : mettre le 3ème au niveau moyen de la ville en une mandature pour tendre à une capacité d’accueil d’1 place pour 2 enfants.

CREATION D’UNE BIBLIOTHEQUE

« Pour approcher une couverture comparable par habitant à celle de Paris, Lyon ou Lille, Marseille
aurait en effet à tripler le nombre de ses bibliothèques. Elle devrait en doubler le nombre pour
atteindre un taux de couverture d’une bibliothèque par arrondissement. En moyenne, seul un
arrondissement sur deux dispose d’une bibliothèque municipale. Depuis la création de la
bibliothèque de l’Alcazar, la ville n’a pas étoffé son réseau de bibliothèques ni même agrandi ses
bibliothèques existantes.
 » Extrait du rapport de la Cour des Comptes 2013.

Le 3e arrondissement de Marseille, qui compte environ 45 000 habitants, ne dispose d’aucune bibliothèque municipale de proximité.
Une bibliothèque municipale de proximité c’est:

  • Un outil de lutte contre l’illettrisme et l’échec scolaire.
  • Un lieu de rencontre et de partage entre les différents publics.
  • Un lieu d’étude pour les collégiens et lycéens.
  • Un moyen d’accès à la connaissance, à l’éducation et à la citoyenneté.
  • Un espace pour ancrer l’identité culturelle d’un territoire.
  • Un accès pour tous à l’information et aux nouvelles technologies.

Lire ici le Manifeste

EQUIPEMENTS SPORTIFS DE PROXIMITE

Trop peu d’équipements sportifs de proximité sur le troisième arrondissement, que ce soit pour l’utilisation par les écoles et collèges, des centres sociaux ou simplement par les enfants et adolescents hors temps scolaire, que l’on voit souvent jouer au ballon dans les rues. Les habitants souhaitent des équipements de proximité pour leurs enfants et non un « village olympique » dont l’ouverture serait limitée, voire non autorisée pour les habitants.

Piscines: Après la fermeture de la piscine Charpentier, il n’y a plus de piscine pour les 45 000 habitants du troisième. Apprendre à nager fait partie du programme scolaire (40 séances). A Marseille, pour l’année scolaire 2016/2017, 50 classes, soit 1300 élèves n’ont pu bénéficier des cours obligatoires de natation à la piscine!

PREVENTION DE LA DELINQUANCE

Augmenter les financements des associations de prévention de la délinquance: Le nombre d’éducateurs, dont le rôle est essentiel, est nettement insuffisant dans le troisième arrondissement, comme dans tous les quartiers nords

L’emploi est un des facteurs pour diminuer la violence des jeunes plus particulièrement dans les quartiers nord ou le trafic de drogue fait des ravages dans les familles et chez les habitants. La répression seule ne pourra pas permettre d’enrayer la violence dans les quartiers. Par contre la médiation, la police de proximité et le travail des associations ont déjà montré leurs réussites pour faire baisser la violence et le désœuvrement des jeunes. (Gérald)

jeunesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s