Concertation Mobilité

Compte-Rendu groupe de travail mobilité – Quartiers Libres
« transports en commun »
15 mars 2018 – 19h – MPT

Une trentaine de personnes présentes.

L’équipe quartiers libres fait un rappel de ce qui est ressorti de la réunion du 06 février et propose l’agenda des prochains groupes de travail : fin avril > modes doux (piétons, vélos), mai-juin > circulation voiture et stationnements.

Le climat est tendu : mise en doute d’une vraie volonté de faciliter la concertation et prendre en compte l’expertise d’usage dans les propositions de quartiers libres? Impatience des habitants à voir venir un vrai changement?

Présentation des projets de transports en commun envisagés :

– à court-terme > concerne principalement le réseau bus déjà existant (le 49 circulera dorénavant jusqu’à 21h50)

– à moyen-terme (2025-2030) > augmentation réseau bus, desserte place Cadenat…

– à long-terme (horizon 2040) > gare souterraine St-Charles, ligne tram sur National, métro vers BdM…

Propositions des usagers :

– Penser une circulation bus Nord-Sud (ou NO-SE) trop absente des plans de circulation proposés

– Sur le projet de la desserte Cadenat : la circulation des bus va-t-elle entrainer des modifications de la place ? Comment ? > prendre en compte la question du marché avec le stationnement des camions de forains.

– Les propositions très centrées sur l’axe Friche-Pôle-Casernes ne tiennent pas compte de la centralité du quartier plutôt axée sur la place Caffo, laissant les habitants de la périphérie de St-Mauront très éloignés

– Augmenter les fréquences de circulation de jour et de nuit, améliorer les stations (affichage horaires en temps réél, abris bus, banc)

– Les bus 31 à 34 passant rue Loubon sont surchargés et leur fréquences de passage très irrégulières (soit ils se suivent à la file soit il n’y en a pas) > Pourquoi ne pas déplacer 2 des 4 lignes pour contourner le quartier (concerne les usagers qui vont du centre-ville à Ste-Marthe ou au Merlan directement et réciproquement) ce qui permettrait de désengorger les bus via la BdM et augmenter leur fréquence régulière à certaines heures stratégiques.

– Dans les projets à court-terme il faut prioriser la mise en place d’un tram-train électrique sur la voie ferrée déjà existante qui traverse la BdM (peu onéreux et facilement réalisable > exemple Allemagne) avec un arrêt BdM au niveau de l’impasse Mouronval qu’on pourrait rendre piétonne et un autre à Arenc.

– Privilégier les petits bus (type 88) perpendiculaires aux grands bus qui permettraient de desservir les zones à rues étroites pour équilibrer entre les zones non desservies et les axes très circulants

Prendre en compte l’accès des PMR dans les transports en commun et dans la réflexion sur la mobilité douce (question PMR jamais évoquée par quartiers libres). D’autant que la question de l’accès au Personnes à Mobilité Réduite concerne également les utilisateurs de poussettes, chariots…etc.

– Utiliser les gares de train Ste-Marthe et Picon-Busserine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s