Réunion écoles

Publicités

Concertation Mobilité

Dans le cadre de l’étude mobilité du projet urbain Quartiers Libres Saint Charles Belle de Mai, le groupement Güller et la Mairie de Marseille nous invitent à un quatrième et dernier atelier de concertation sur l’étude mobilité, qui se déroulera le :

mardi 19 juin 2018 de 18h30 à 20h00
à la Maison Pour Tous de la Belle de Mai
6, Bd Boyer 13003 Marseille

Cet atelier portera spécifiquement sur les véhicules particulier et le stationnement. Son objectif est que nous puissions réagir aux premières orientations de l’étude et enrichir ce travail technique de nos idées et propositions en matière de mobilité.

Rappelons que cette étude porte sur toutes les questions de mobilité : déplacements à pied, à vélo, en transport en commun et en voiture, stationnement, aménagement de l’espace public pour les modes doux, infrastructures de transports collectifs, services de bus, etc.
Trois réunions ont déjà eu lieu les 6 février,  15 mars et 31 mai derniers. La première présentait l’étude dans son ensemble, la deuxième un focus sur le réseau de transport en commun et la troisième sur les cheminements piétons ainsi que le réseau cyclable et leur intégration potentielle dans l’espace public.

Vous trouverez sur ce site des compte rendus proposés par des habitants qui y ont assisté.

Pour s’inscrire: quartierslibres@marseille.fr

Une restitution publique de l’étude finale «Mobilité» aura lieu à l’automne 2018

Concertation Mobilité

Compte-rendu groupe de travail mobilité – Quartiers Libres
« transports doux, vélos, piétons »
31 mai 2018 – 18h30/20h – MPT

Une vingtaine de personnes présentes.

L’équipe « Quartiers Libres » fait un rappel de ce qui est ressorti des réunions précédentes: 06/02 et 15/03 et annonce  la date de la dernière réunion concernant la mobilité: mardi 19/06 sur le thème « stationnement, voirie, circulation ». Une réunion élargie de restitution aura lieu à la rentrée.

L’équipe rappelle qu’il s’agit d’une étude globale pour élaborer des propositions concrètes à court, moyen et long terme et que la compétence du projet « Quartiers Libres » a été déléguée de la Mairie à la Métropole.

Extraits des suggestions émises lors des réunions précédentes:

Vélos: plus de stations  » Le Vélo », pistes cyclables plutôt séparées qu’en contresens.

Marche à pied: piétonisation de certaines rues comme bvd Boyer devant la MPT ou rue Levat devant le couvent. Sécurisation des sorties d’écoles. Rues plus calmes pour les piétons. Cheminements agréables non entravés par des stationnements de véhicules. Propreté et entretien des trottoirs. Aménagements pour les personnes à mobilité réduites, les poussettes…etc. Place Cadenat avec moins de parking ou sans parking. Tunnels plus respirables. Plus d’espaces verts.

Explorer des autres modes de déplacements doux, appelés aussi modes actifs: véhicules électriques, auto partage.

Présentation de l’étude à ce jour:

  • Vision d’un centre ville élargi. Constat: les rues étroites du quartier impliquent de faire des choix, d’instaurer des priorités.
  • Diagnostic: les pistes cyclables existantes (très peu) sont interrompues et encombrées par des poubelles, des voitures…Pour les piétons également les trottoirs sont peu praticables et pas agréables. L’étroitesse des rues induit la difficulté de créer des infrastructures classiques pour le vélo.
  • Un partage de l’espace pourrait être privilégié avec des zones à 30, voire à 20 afin de créer un climat favorable et attractif pour le vélo et les piétons tout en essayant de ne pas trop supprimer de places de stationnement.
  • Les pistes cyclables classiques seraient plutôt crées sur les grands boulevards: Plombières, National, Flammarion, Voltaire…
  • Les alentours des casernes accueilleraient de nouvelles circulations dédiées aux piétons et au vélos. L’axe reliant la place Cadenat au boulevard Longchamp est également plus propice aux aménagements piétons et vélos. Idem pour l’axe Cristofol/ Strasbourg (rues plus larges).
  • Une dizaine de points « Le Vélo » seront implantés.
  • Création d’un nouvel axe entre Loubon et rue Belle de mai.
  • Echéances: d’ici 2020, zones à 30 + contresens cyclables rues Belle de mai + Cristofol. 2021/2025: aménagement de la rue de Crimée, rue Levat (partie rues belle de mai/Clovis Hugues), alentours des casernes (presque sans voitures), rue Belle de mai côté casernes, Cavaignac, Jobin. 2030: les alentours de la nouvelle gare TGV + aménagements vélos et piétons le long de la voie ferrée qui traverse le quartier pour peut être un futur tram/train.
  • Cheminements aménagés pour les piétons: axe Cadenat/Gare. Relier les « places de poche » (coin pour tous, angle Jobin/Bernard…). Ouvrir le bout de la rue du 141ème RIA. Parvis des écoles. Dans l’angle de Loubon/Bouès, un nouveau groupe scolaire + un espace vert! (2022/2024).
  • Réduction du parking place Cadenat (à long terme parking souterrain?) pour une plus large place aux piétons et espaces de rencontres.
  • Piétonisation de certaines rues ou morceaux de rues (Boyer, Levat, Mouronval, Amable Richier…).
  • Possible stationnement payant (avec conditions d’abonnement pour les riverains) aux alentours immédiats de la Gare qui subissent l’envahissement de voitures « ventouses ».
  • Trouver des modes de dissuasion pour éviter le passage des véhicules par le quartier pour rejoindre une destination. Inciter à prendre les grands axes contournant le quartier (agir sur les feux, la signalisation, réduire la vitesse…). Rendre moins attractif le fait de passer par le quartier.

Conclusion de la présentation:  L’équipe QL rappelle que les différentes propositions seront réalisés par différents acteurs et donc susceptibles d’évoluer, de s’affiner. On voit aussi que la réflexion sur les déplacements en mode actif nécessite de travailler également sur l’espace public.

Questions/réflexions des participants:

  • Question de la dégradation de la chaussée et des trottoirs ainsi que de la maintenance.
  • Quid de la circulation véhiculée des riverains dans les rues piétonnes.
  • Pour une fréquentation optimale du réseau cyclable, il faut une continuité des pistes sinon c’est pénalisant pour la voiture et inintéressant pour le cycliste.
  • Attention aux tensions crées par les suppressions de stationnement.
  • Soigner la signalisation pour les vélos et veiller à la tenue des marquages dans le temps. Maintenance des aménagements en général.
  • Combien de km de pistes cyclables en plus à terme? (On est loin de la ville de Strasbourg par exemple). Réponse: très peu en effet, environ 3 à 4 km mais plus d’ambition à plus long terme.
  • Penser au stationnement sécurisé des vélos. Cela fera partie de l’attractivité pour ce mode de déplacement.
  • Y a t il un comptage de l’usage pour argumenter les décisions et ensuite comparer avant/après? Exemple combien de piétons passent par la rue Guibal? Est ce pertinent d’y créer des aménagements piétons? Réponse: L’expertise professionnelle de l’équipe avance que la qualité des aménagements créent l’usage. Ne faudrait il pas toutefois également entendre les besoins? Réponse: Ces réunions servent en effet à cela.
  • Créer des parkings relais? Réponse: Oui c’est possible.
  • Usage nocturne: penser à l’éclairage et à la sécurité. Augmenter et diversifier le réseau des transports en commun nocturnes afin de diminuer le nombre de propriétaires de voitures. Certains possèdent un véhicule uniquement pour les déplacements nocturnes (travail en horaires décalés, sorties/loisirs dans d’autres quartiers). Faciliter les déplacements nocturnes des marseillais vers le quartier, sans voiture vers les lieux culturels.

Prochain rendez vous: mardi 19 juin « stationnement, voirie, circulation »

Vidéo: « La reconquête de la métropole par le vélo »

Restitution publique de l’étude finale «Mobilité» à l’automne 2018
Concertations futures sur les projets concrets au fil de leur planification et mise en oeuvre.

 

 

 

 

 

Concertation Mobilité

Dans le cadre de l’étude mobilité du projet urbain Quartiers Libres Saint Charles Belle de Mai, et comme indiqué lors du premier groupe de travail sur la mobilité le 6 février dernier, le groupement Güller et la Mairie de Marseille nous invitent à un troisième atelier de concertation sur l’étude mobilité, qui se déroulera le :

jeudi 31 mai 2018 de 18h30 à 20h00
à la Maison Pour Tous de la Belle de Mai
6, Bd Boyer 13003 Marseille

Cet atelier portera spécifiquement sur les mobilités douces, à savoir les cheminements piétons ainsi que le réseau cyclable et leur intégration potentielle dans l’espace public. Son objectif est que nous puissions réagir aux premières orientations de l’étude et enrichir ce travail technique de nos idées et propositions en matière de mobilité.

Rappelons que cette étude porte sur toutes les questions de mobilité : déplacements à pied, à vélo, en transport en commun et en voiture, stationnement, aménagement de l’espace public pour les modes doux, infrastructures de transports collectifs, services de bus, etc. Deux réunions ont déjà eu lieu les 6 février et 15 mars derniers. La première présentait l’étude dans son ensemble et la deuxième un focus sur le réseau de transport en commun. Ainsi, d’autres ateliers spécifiques suivront jusqu’au mois de juin.

Pour s’inscrire: quartierslibres@marseille.fr

Compte rendu de la concertation des 06/02/18 et 15/03/2018 lisibles sur ce site.

Jardin Levat

Le jardin Levat est ouvert au public

Dans le quartier de la Belle de mai, ce vaste espace naturel, ceinturé d’un mur de pierres et parsemé d’arbres fruitiers, de buissons et de roseaux, s’étend des bords de la Friche Belle-de-Mai jusqu’aux archives municipales de la rue Clovis Hugues. L’entrée est au 52 rue Levat (3e).

Le monastère des victimes du sacré-cœur de Jésus et son jardin étaient occupés depuis 1843 par une congrégation religieuse. Les sœurs ont déménagé en 2016 et ont libéré un site comprenant 17 000 m2 d’espaces verts qui ont été acquis par la mairie de Marseille dans la perspective du projet urbain « Quartiers Libres Saint-Charles Belle-de-Mai ».
La gestion temporaire du site a été confiée pour trois ans à l’association artistique »Juxtapoz ».

Le jardin Levat est ouvert au public depuis l’été 2017:

Horaires d’ouverture

Tous les mercredis de 12h à 19h.
Deux dimanches par mois de 12h à 18h :
– les dimanches 6 et 20 mai

A partir du 13 juin 2018 jusqu’au 13 octobre 2018:

Tous les mercredis de 12h à 23h
Les vendredis, samedis et dimanches de 12h à 20h

Les enfants de moins de 13 ans doivent être accompagnés d’un adulte.
L’accès aux chiens est interdit.

Suivre l’actualité du jardin Levat