Jardin Levat (suite)

Des nouvelles du jardin du couvent Levat…
Après la fermeture pour le démontage de l’exposition, le jardin sera de nouveau ouvert pendant le temps des vacances scolaires, ça commence donc lundi prochain 22/10, du lundi au vendredi de 9h à 18h sauf le jeudi 1er novembre. Puis fermeture du 10/11 au 25/11/2018.
À suivre très rapidement d’autres informations…

Pensez à vous abonner à la newletter du site de « Quartiers Libres » pour connaitre les dates des prochaines concertations

 

Publicités

L’avenir du couvent Levat, parlons en!

Mardi 2 octobre dernier de 18h à 20h, à la Maison pour tous de la Belle de Mai, des habitants et usagers du couvent et du jardin Levat se sont retrouvés pour discuter du devenir du lieu. Une rencontre organisée dans le cadre de l’espace d’information, de réflexion et d’échanges « J’Y Vis G mon Avis ».

« J’Y Vis G mon Avis » a été développé bénévolement par des habitants du quartier en réaction au manque de volonté de la mairie d’impliquer les habitants des différentes communautés du quartier, et en particulier les plus exclus du débat public, dans le projet de rénovation urbaine « Quartiers Libres » dont dépend l’avenir du couvent Levat.

Après une présentation du contexte à l’aide d’un diaporama , des habitants de la Belle de Mai et des usagers du couvent et du jardin ont pu échanger et discuter de leurs idées et envies pour l’avenir du site .
Voici un aperçu, des thèmes évoqués :

Ferme urbaine
Jardins partagés/collectifs/pédagogiques/maraichage/agriculture/verger
Jardin botanique/animaux/plantes médicinales/biodiversité/potagers/cueillettes
Crèche/garderie/jeux pour enfants
Accueil femmes/sport femmes
Cuisine collective/partagée/buvette
Bibliothèque/lecture
Locaux pour habitants et associations/ salle polyvalente/salle des fêtes/mutualisation/salles de réunions
Large ouverture/mixité/accessible à tous/rayonnement
Ouvert aux écoles/attention aux nuisances nocturnes
Sécurité rue Levat/piétonisation sauf riverains/sécurisation des accès
Lien social/échanges/insertion/ répondre à des problématiques sociales
Espace de luttes et de débats
Préservation du patrimoine/soin des végétaux/pas de béton/pas de  promoteurs/protéger/poumon vert/régulation de l’accès
Artistes/activités manuelles/interaction/créer
Théatre/écriture/langues/couture/chorale
Jour de mîmes/Guignol/marionnettes
Education à l’écologie/sensibilisation à l’environnement/transmission
Autogestion/coopérative/co-construction/implication des habitants/ateliers participatifs/organisation collective/pas de grand centre culturel municipal
Déambulation/bancs/mobilier adapté/structures ludiques/pas en plastique
Nocturne/musique/concerts/projections
Privilégier le public des enfants/des mères
Sonder les communautés du quartier
Prendre le temps

Des idées, désirs, propositions, valeurs….qui nous l’espérons, voyageront dans le quartier et s’étofferont avec sa richesse.
Continuons donc d’en parler avec nos voisins, les mamans devant l’école, à la boulangerie, en attendant le bus…..

Le rendez-vous s’est conclu sur la nécessité pour chacun des participants de continuer à promouvoir le couvent et son jardin, afin que les différentes communautés du quartier aient toutes une chance de participer à la concertation sur son avenir et d’y défendre leurs intérêts et besoins. Mais aussi pour que dès demain, plus d’habitants viennent profiter de ce lieu, unique ilot de verdure dans le quartier, et puissent commencer à se l’approprier.  

Des habitantes ont aussi donné rendez-vous aux participants pour un grand couscous partagé au jardin dans les semaines à venir !

« J’Y Vis G mon Avis »

L’espace d’information, de réflexion et d’échanges « J’Y Vis G mon Avis » à été initié  par des habitants bénévoles qui estiment que les méthodes de concertation mise en œuvre par « Quartiers Libres », outre une absence de transparence, témoignent d’un manque de volonté d’impliquer toutes les communautés du quartier de la Belle de Mai dans cet important projet de rénovation urbaine et font l’impasse sur les questions sensibles de mixité sociale et de représentation des intérêts des communautés les plus exclues du débat public.
Afin que ces communautés aient une chance d’exprimer leurs besoins et leurs envies durant la concertation sur l’avenir du jardin Levat, ils ont bénévolement organisé une série d’actions pour mobiliser les habitants du quartier et les usagers du jardin: un dispositif d’information et de consultation de rue le 15/09/18, l’initiative « Emmène ton voisin au jardin » le 22/09/18 et cette dernière proposition de débats à la Maison pour Tous le 02/10/18.

Quartiers libres

« Quartiers Libres » est un projet urbain piloté par la Métropole Aix Marseille Provence. Ce projet s’étend sur 140 hectares (l’équivalent de 200 terrains de football) qui vont de la gare Saint-Charles au sud jusqu’au boulevard Plombière au Nord, et de l’autoroute A7 à l’ouest jusqu’au quartier Chapitre à l’est. Il couvre donc les quartiers de Saint Charles et de la Belle de Mai.

Ici la page dédiée au site du couvent et jardin Levat : http://quartierslibres.marseille.fr/les-sites-actifs/le-jardin-levat

Pour connaitre la date de la concertation officielle organisée par la mairie sur l’avenir du couvent Levat abonnez-vous à la newsletter de quartier libres: http://quartierslibres.marseille.fr/inscription-la-newsletter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solidarité Migrants

Mercredi 3 octobre à 18h
3 rue Masséna 13003

Rendez vous d’organisation de la lutte solidaire en vue de la prochaine expulsion (7 et 8 octobre) de la centaine de réfugiés qui vivent depuis des mois à la caserne Masséna, soutenus par les habitants du quartier.
Organisé par le collectif « La Fabrique des Partages ».
Contact : lafabriquedespartages@gmail.com

APPEL A LA LUTTE SOLIDAIRE

Dans une caserne désaffectée du 3ème arrondissement de Marseille appartenant à la ville, 3 rue Masséna, se sont réfugiés, depuis plusieurs mois, une centaine d’exilés, faute de solutions d’accueil institutionnel dans notre ville.

Ces personnes vivent en bonne intelligence avec l’ensemble des habitants du quartier. Face à leur dénuement et à leur fragilité, le voisinage, des habitants et des associations de la Belle de Mai et d’ailleurs ont décidé d’organiser des formes de solidarité pour répondre à leurs besoins fondamentaux.

Nous exigeons des conditions d’accueil et de vie qui respectent la dignité humaine.

Un large collectif s’est constitué sur le quartier de la Belle de Mai : « la Fabrique des partages » afin d’apporter une réponse collective face aux besoins en couvertures, vêtements, produits alimentaires et d’hygiène. Des membres du collectif les accompagnent aussi dans leurs démarches administratives et de santé. Des matches de foot s’organisent pour créer du lien et offrir un moment de détente à ces personnes que l’État maltraite.

Ce mercredi 26 septembre, des policiers accompagnés de personnels de la métropole et de la mairie centrale se sont introduits dans la caserne pour signifier aux résidents demandeurs d’asile de quitter les lieux dans les 15 jours à venir, avec une menace d’expulsion imminente qui n’est pas officiellement déclarée par la préfecture.

NOUS AVONS MAINTENANT LA CERTITUDE QUE CE SERA LES 7 ET 8 OCTOBRE

Devant l’urgence de cette expulsion intolérable, nous exigeons pour ces personnes en demande d’asile comme pour tous les habitants de notre quartier et de notre ville, le respect de leurs droits humains fondamentaux :

Logement éducation santé sécurité Liberté de circulation.

Nous demandons le relogement de toutes ces personnes dans des conditions dignes.

Nous refusons cette mesure administrative et policière inhumaine qui condamnera des habitants de notre quartier à l’errance.

Nous appelons dès à présent à la mobilisation citoyenne la plus large et, dès information de la date de l’intervention policière de mener ensemble une action de résistance.

Des logements, des bâtiments publics sont libres à Marseille, demandons la REQUISITION pour loger toutes les personnes concernées par les expulsions.

Le Collectif « la fabrique des partages », pour des infos, pour nous soutenir : lafabriquedespartages@gmail.com